Flora, Manoé & Ilona : vivre une césarienne puis voies basses !

Flora, Manoé & Ilona : vivre une césarienne puis voies basses !

Flora est une jeune femme qui vient de la Réunion. Nous avons eu la chance de travailler ensemble il y a plusieurs années. Dynamique et souriante, elle a beaucoup avancé depuis notre rencontre. Avec son compagnon, ils partent en tour du monde. Après la naissance de leur 1er enfant, baroudeurs dans l’âme, ils décident de se poser au Canada puis de revenir en France puis de repartir au Canada ! Flora propose un coaching pour aider les mamans à se sentir bien dans leur corps. Un parcours riche à découvrir, bonne lecture…


Qui es-tu ?

Prénom : Flora
Age actuel :  36 ans
Prénoms de mes enfants : Manoe et Ilona
Leur âge actuel : 6 et 3 ans

2 grossesses différentes mais simples !

J’étais en vadrouille en sac à dos au bout du monde

Je suis tombée enceinte naturellement pour les 2 enfants. Arrêt de la pilule et enceinte 3 mois environ après pour les 2. Pour le 1er, je n’étais pas préparée ni suivie car j’étais en vadrouille en sac à dos au bout du monde. Pour ma 2eme, j’avais fait un bilan avec le gynéco pour m’y préparer.

Je lui présentais officiellement pour la 1ere fois mon compagnon

Pour bébé n°1, j’ai appris que j’étais enceinte avec 3 tests de grossesse en Thaïlande. J’avais peur que les tests ne soient pas bons, d’ailleurs j’ai vraiment réalisé avec une prise de sang plusieurs semaines après, à l’île de la Réunion. Je l’ai annoncé tout simplement au papa en montrant les tests ! L’annonce à ma mère n’a pas été simple, car je lui présentais officiellement pour la 1ere fois mon compagnon, je revenais d’un tour du monde en sac à dos et d’un an au Canada, et j’avais un bébé qui grandissait en moi ! Imagine la grosse surprise ! D’ailleurs cela l’a été pour tous nos proches

Pour mon 2ème bébé, l’ensemble a été plus traditionnel car je travaillais, la grossesse était voulue et organisée et attendu aussi par nos proches. Pour le travail, je le quittais au moment où j’ai appris la naissance donc je n’ai jamais eu à gérer le conflit pro /perso.

Dés le départ un non accolement des membranes

Globalement mes 2 grossesses se sont très bien passées : nausées au tout début, quelques brûlures d’estomac, quelques envies ou dégoûts mais gérables !

Par contre pour bébé n°1, j’ai eu dés le départ un non accolement des membranes, ce qui pouvait être une raison de fausse couche donc j’ai été mise au repos pendant quelques semaines avant les 3 mois officiels qui évitent le risque de fausse couche.

A s’offrir ou à offrir, nos box femmes enceintes sont parfaites !

Une attention particulière à soi

Pour bébé n°1, j’ai fais très très très attention à tous les aliments risqués alors que pour bébé n°2, c’était plus free style. J’ai eu plus de nausées et de brûlures gastriques pour bébé n°1. Et j’ai totalement arrêté le café pour bébé n°2.

Pour les produits cosmétiques, je n’ai pas fait particulièrement attention puisque je faisais déjà attention à mes produits dans mon quotidien de femme.

La préparation à l’accouchement : un moment clé

Pour me préparer à l’accouchement de mon premier, j’ai fait une préparation dans une piscine, beaucoup de lecture, poser des questions à ma maman. Le papa était très présent. Pour mon 2ème bébé, j’ai essayé la préparation par hypnose, le papa était un peu moins présent !

On a voulu connaître le sexe du bébé à chaque fois ! Impossible pour moi de ne pas savoir.

J’ai accouché les 2 fois avec de l’avance ! Pour Bébé n°1, je n’ai rien compris. C’était tellement tôt, on était en plein déménagement, le papa dormait déjà dans le futur appartement qu’il était en train d’aménager. Pour notre deuxième, j’avais envie, j’étais prête donc très à l’écoute de mon corps, les cours de préparation par hypnose m’ont aidé à rester zen.

L’accouchement : dire bonjour à son enfants, ses enfants

Si t’as pas de contractions et si c’est pas trop important, cela ne doit être rien

Pour mon premier bébé : j’ai perdu les eaux en pleine nuit, plutôt vers 2h du matin, dans le lit, mais c’était une petite fuite. Je vivais alors chez mon frère et ma belle sœur, qui était aussi enceinte avec presque le même terme que moi et qui avait une fille âgée de 3 ans. Mon frère militaire était à l’étranger. Je réveille ma belle soeur donc en disant : "c’est bizarre j’ai comme une fuite…". Elle m’a dit "Si t’as pas de contractions et si c’est pas trop important, cela ne doit être rien". Elle se recouche et moi je repars dans ma chambre, un peu perturbée. Je me décide de finir ma valise de maternité et de me recoucher sauf que dès que je m’allonge, ça refuit ! Donc réveil de ma belle sœur et de sa fille, et elle m’emmène à une clinique privée près du bassin d’Arcachon où j’avais fait mon suivi. Je suis pris en charge dès mon arrivée avec test pour savoir si j’ai réellement perdu les eaux, test positif. Comme je suis en clinique privée et que je suis à 36 SA, ils décident de me transférer au CHU de Bordeaux. J’ai pleuré dans l’ambulance… mais l’ambulancier était très aimable donc ça ma aidé ! C’était au petit matin du 28 janvier et Manoé est né le 29 janvier à 09h21… Ce fut long car je n’avais pas de contraction, 0 travail, et quand les contractions ont commencé à être régulière, le col ne s’ouvrait pas… ils ont attendu tant que je gérais mais Manoé lui s’est enroulé dans le cordon qui l’étranglait… d’où la césarienne en urgence… encore des pleurs, de la peur, tout se fait si vite, c’est un déchirement quand je laisse le papa et qu’on m’emmène, on me parle… mais le temps s’est arrêté jusqu’à ce que j’entende ses pleurs ! 2.530kg pour 47.5cm, finalement un beau bébé pour un petit préma de 36 SA et quelques jours!

Retrouvez nos box cadeau de naissance pour bébé et maman : à offrir !

Je m’étais blessés à 7 mois au ligament vers le pubis

Pour ma deuxième, tout a commencé avec des contractions régulière en pleine nuit vers 22h… Je me suis dit elle arrive donc on est allé à l’hôpital… Col pas très ouvert donc on a préféré rentrer pour patienter à la maison… On est rentré dans la matinée et j’ai pris un bain… les contractions étaient régulières et de plus en plus fortes… j’ai pris le temps de dire au revoir à mon fils, et on est reparti l’après-midi du 10 juin… je voulais la voie basse et je l’ai beaucoup préparé avec la sage femme.

Comme mon col s’ouvrait tranquillement et que mes contractions étaient fortes et régulières j’ai eu rapidement la péridural… avant les 10cm… mais je me suis rendue compte qu’au bout d’un certains temps que la douleur revenait et de plus en plus forte… on augmente les doses, on me pose de questions mais personne ne comprend vraiment ce qui se passe, on me surdose, je ne peux presque plus bouger les jambes mais dès que j’ai une contraction j’ai une douleur horrible vers le bas… j’ai expliqué que je m’étais blessée à 7 mois au ligament vers le pubis et que sûrement ça jouait… on m’a explique que en gros vu ou était la blessure la péridurale ne servait à rien pour la calmer.

J’ai commencé à pousser dans ces conditions, longtemps… bébé ne sortait pas… 2 médecins ont été appelé et j’ai eu un accouchement très instrumentalisé, elle arrivait de manière oblique et sa tête était coincée en bas à gauche, là ou j’avais eu ma déchirure… donc à chaque contraction, elle poussait sur mon ligament… une douleur atroce… ce fut long et j’ai beaucoup crié mais son cœur allait bien ! En décoinçant et tirant trés fort, elle est née le 11 juin, à 1h37 du matin, 3.640 kg pour 50.5cm, 14 jours avant le terme.

Pour moi c’est le plus beau des cadeaux

Pour Manoé, je suis restée 10 jours, très longs à la maternité en chambre individuelle. Le papa a dormi quelques fois. Ma mère, une fois. Mes copines sont passées. On devait faire ma baby shower et elles sont arrivées finalement pour la naissance.

Pour Ilona, je suis sortie au 3ème jour, je n’ai eu que la visite de mon compagnon et de mon fils.

Ma mère est venue de l’île de la Réunion pour mes 2 enfants, pour me soutenir et m’aider. Pour moi c’est le plus beau des cadeaux !

J’ai eu la chance d’avoir des bébés en pleine forme ! Une légère jaunisse pour Manoé mais bien contrôlée. Au CHU, il y a beaucoup de personnes qui passent…mais ce sont de bonnes équipes, aux petits soins.

 Allaitement et post partum : ça se prépare !

Heureusement que je suis tĂŞtue

L’allaitement, pour moi, était naturel… pour Manoé, la mise en place a été très difficile car il était très petit et peu de force. J’ai eu des conseils à l’hôpital puis par une sage femme qui m’a soutenu dans mon envie d’allaiter mais proposé aussi des alternatives car il fallait qu’il grossisse aussi. Heureusement que je suis têtue… difficulté à allaiter et RGO déclaré… On a alterné sein et biberon.

Pour Ilona, elle a tété 2 minutes après son arrivée et exclusivement jusqu’à 6 mois ! Ca a été tellement plus simple.

Sélectionner les gens qui vont nous accompagner pendant et après

J’ai eu 2 post-partum différents car césarienne et accouchement par voie basse.

Cela a été plus difficile de se remettre d’une césarienne. C’est douloureux et la reprise est plus longue. J’ai fait ma rééducation du périnée avec sonde par la sage femme qui m’a suivi pendant ma grossesse : une perle ! J’ai vécu une meilleure reconnexion avec mon corps. Pour l’accouchement par voie basse, j’ai fait la rééducation du périnée manuelle et abdos par un kiné… je pense que j’ai fait un mauvais choix car il n’y avait pas de lien.

Mon conseil serait de bien se faire entourer, de sélectionner les gens qui vont nous accompagner pendant et après, pour être à l’aise et libre de parler avec ces personnes. Pour mon 1er, j’ai été très passive dans tout, c’était le 1er ! Pour ma 2eme, je savais ce que je voulais et ne voulais plus. Etre un acteur actif et principal, de savoir dire non quand on n’a pas envie, de choisir son parcours d’accouchement…

Reprise du travail au travers de grands changements !

J’ai eu la chance de ne pas travailler pendant la 1ere année de vie de mes 2 enfants (chômage). Mano a fait tout son avant école chez une nounou incroyable qui est devenue une amie. Ilona a fait nounou et garderie.

Nous sommes si dures envers nous mĂŞmes

On a beaucoup bougé dans nos vies ! Pour le travail, j’ai eu beaucoup de changement. Je suis restée dans mon domaine du marketing et des ventes. En parallèle je faisais de plus de plus de choses liées au sport et au domaine de Sébastien, mon compagnon.

Le monde du sport et du bien-être est devenue une passion et l’année dernière quand nous étions encore au Canada, nous avons développé un programme de coaching en ligne dédié aux Mamans ! Je trouve que travailler avec des Femmes et des Mamans c’est très enrichissant et complexes à la fois, nous sommes si dures envers nous mêmes !

Le canada reste cher à notre cœur. Le frère et la sœur de mon chéri y vivent maintenant ! C’est un très beau pays et on y est attaché… Depuis enfant j’ai toujours voulu une vie d’expatriée ! Je trouve cela palpitant mais aujourd’hui nous vivons en France et nous avons pleins de projets en tête encore pour avoir la vie dont on rêve.

Merci Flora pour ton expérience, tu es précieuse, prend soin de toi, de Manoé et Ilona <3

PS : Flora et sa petite famille sont reparties au Canada cette année pour de nouvelles aventures !

Si vous souhaitez en savoir plus sur le programme que propose Flora et Sébastien, rendez-vous sur leur site internet : https://f-s-coaching.com/.

Ils ont également créé un groupe privée sur Facebook sur lequel, ils donnent beaucoup de conseils gratuits sur le Sport, l’Alimentation, le bien-être et le mental : https://www.facebook.com/groups/LesMamans.FitandStrong/