⭐ SOLDES ⭐ 10% de rĂ©duction avec le code SOLDES23 (hors abonnement) !
Flow & Basile : après une grossesse simple, un accouchement inattendu

Flow & Basile : aprĂšs une grossesse simple, un accouchement inattendu

Publié le

A sa grande surprise, Flow est tombĂ©e facilement enceinte. Sa grossesse s’est bien passĂ©e malgrĂ© une prĂ©paration, ou plutĂŽt une non-prĂ©paration Ă  l’accouchement qu’elle regrette. Au terme de sa grossesse, la maternitĂ© lui propose un dĂ©collement des membranes puis un dĂ©clenchement plus fort avec des hormones. Son col s’ouvre mais trop peu, trop difficilement. Flow doit accoucher de Basile par cĂ©sarienne. Bonne lecture



Qui es-tu ?

Ton surnom : Flow
Ton ñge actuel : 38 ans
Le prĂ©nom de ton enfant : Basile
Son ñge actuel : 20 mois

Tomber enceinte facilement puis rĂ©organiser son rĂ©frigĂ©rateur !

j’ai donc choisi de glisser ce nouvel ornement dans le sapin de NoĂ«l en guise de surprise pour mon copain

Je suis tombĂ©e enceinte naturellement et trĂšs rapidement, dĂšs le retrait de mon stĂ©rilet. J’étais persuadĂ©e que ça prendrait du temps du fait de mon Ăąge (35 ans) et aussi parce que j’avais plusieurs personnes dans mon entourage qui galĂ©raient mais ce fut tout l’inverse.

DĂšs mon retard de rĂšgles, j’ai fait un test de grossesse, il se trouve que j’en avais un chez moi car une copine avait achetĂ© un pack de 2 tests un an auparavant. Nous Ă©tions ensemble quand elle a fait le sien qui s’était rĂ©vĂ©lĂ© positif, alors elle m’avait laissĂ© l’autre en Ă©tant persuadĂ©e qu’il serait Ă©galement positif pour moi plus tard, un combo gagnant de tests de grossesse ! Au moment de lire le rĂ©sultat, je l’ai donc naturellement appelĂ© pour qu’on partage ce rĂ©sultat ensemble. N’étant pas adepte des tests de grossesse, j’ai eu du mal Ă  rĂ©aliser qu’il Ă©tait bien positif (une des 2 barres Ă©tait trĂšs discrĂšte)
 je ne pensais clairement pas tomber enceinte si vite. On Ă©tait mi dĂ©cembre, j’ai donc choisi de glisser ce nouvel ornement dans le sapin de NoĂ«l en guise de surprise pour mon copain. J’ai achetĂ© une bouteille de Champomy pour fĂȘter ça et rĂ©organisĂ© les biĂšres dans le frigo pour y placer quelques biĂšres sans alcool !

J’ai pas mal enchaĂźnĂ© les apĂ©ros la semaine suivant la dĂ©couverte de ma grossesse, j’étais persuadĂ©e que tout le monde dĂ©tecterait tout de suite que j’étais enceinte mais en fait non. A NoĂ«l, enceinte de 1 mois, j’ai dĂ©cidĂ© de l’annoncer Ă  ma famille proche (parents, frĂšre et soeur) car j’étais persuadĂ©e que le fait de ne pas boire allait m’exposer directement aux soupçons. Mes parents ont mis du temps Ă  intĂ©grer la bonne nouvelle, je pense qu’ils ne s’y attendaient pas !

La mise en place de certaines habitudes dĂšs le 1er trimestre

Enceinte d’un mois et demi, nous sommes partis 2 semaines à Taïwan

J’ai eu la chance d’avoir une grossesse relativement facile malgrĂ© quelques nausĂ©es et grosse fatigue surtout le deuxiĂšme mois. Enceinte d’un mois et demi, nous sommes partis 2 semaines Ă  TaĂŻwan, pas la meilleure destination avec toutes ces odeurs sur les marchĂ©s de rue qui donnent instantanĂ©ment la nausĂ©e
 Travaillant debout toute la journĂ©e, j’ai suivi des sĂ©ances de kinĂ© pour le mal de dos toute le long de ma grossesse. J’ai aussi eu pas mal de brĂ»lures d’oesophage mais j’en ai depuis mon adolescence donc j’y suis habituĂ©e. J’ai continuĂ© Ă  prendre mon traitement pour les RGO, j’ai aussi testĂ© le gingembre et dormi en position semi assise pour essayer de calmer le feu. Niveau prise de poids, j’ai pris 15 kg que j’ai perdu en moins de 6 mois, j’ai repris le sport dĂšs que j’en ai eu l’occasion.

ĂȘtre enceinte me dĂ©culpabilisait de pouvoir prendre un goĂ»ter

J’ai fait trĂšs attention Ă  ne pas consommer d’aliments risquĂ©s ou d’alcool. J’ai eu souvent envie de choses sucrĂ©es Ă  l’heure du goĂ»ter, peut-ĂȘtre aussi que le fait d’ĂȘtre enceinte me dĂ©culpabilisait de pouvoir prendre un goĂ»ter et de me faire plaisir quand j’en avais envie !

j’ai juste arrĂȘtĂ© de faire des dĂ©colorations chez le coiffeur

Je n’ai pas particuliĂšrement fais attention aux soins et cosmĂ©tiques, mais je le fais plutĂŽt naturellement de base. Par contre j’ai juste arrĂȘtĂ© de faire des dĂ©colorations chez le coiffeur. Et bien sĂ»r j’ai utilisĂ© de l’huile de massage bio Weleda pour mon ventre 2 fois par jour, j’étais tellement stressĂ©e Ă  l’idĂ©e d’avoir des vergetures.

A la premiĂšre Ă©cho, mon copain qui travaille dans le milieu mĂ©dical a dĂ©tectĂ© que c’était un garçon

Hormis les cours de prĂ©paration Ă  l’accouchement, que j’ai trouvĂ©s un peu inutiles, je ne me suis pas plus que ça prĂ©parĂ©e Ă  l’accouchement. Je regrette de ne pas avoir Ă©tĂ© mieux prĂ©parĂ©e d’ailleurs. 

A l’origine, mon copain Ă©tait plutĂŽt partant pour ne pas connaĂźtre le sexe, moi j’hĂ©sitais, j’étais Ă  la fois tentĂ©e d’avoir la surprise et curieuse de connaĂźtre le sexe dĂšs que possible. A la premiĂšre Ă©cho, mon copain qui travaille dans le milieu mĂ©dical a dĂ©tectĂ© que c’était un garçon et a prĂ©fĂ©rĂ© que je le sache, je dois avouer que j’avais une petite prĂ©fĂ©rence pour une fille et il avait peur que je sois déçue, il a voulu que je me prĂ©pare Ă  l’idĂ©e d’avoir un petit mec. Au final, je suis contente d’avoir su avant.

Je buvais des infusions de feuilles de framboisier et j’ai continuĂ© Ă  pas mal marcher

J’étais persuadĂ©e ou plutĂŽt j’espĂ©rais intimement que j’allais accoucher 15 jours avant le terme mais ce fut tout l’inverse. J’ai dĂ©passĂ© le terme haut la main ! Je buvais des infusions de feuilles de framboisier et j’ai continuĂ© Ă  pas mal marcher sur la fin pour aider, en vain.


Comment se passe un dĂ©clenchement aprĂšs terme ?

j’ai trĂšs mal vĂ©cu cette cĂ©sarienne, je n’y Ă©tais absolument pas prĂ©parĂ©e

A J+4, mon col n’étant toujours pas ouvert, on m’a alors proposĂ© de faire un dĂ©collement des membranes, je me souvenais qu’en cours d’accouchement, on nous avait dit que c’était trĂšs douloureux mais j’ai quand mĂȘme acceptĂ© de le faire. Je m’attendais Ă  une immense douleur et finalement ça n’a pas Ă©tĂ© si douloureux. Ça n’a pas non plus eu les effets escomptĂ©s


Le lendemain Ă  J+5 donc, je suis arrivĂ©e toute pimpante ce vendredi 30 aoĂ»t à 9h du matin à la maternitĂ© accompagnĂ©e de mon amoureux pour mon rdv de dĂ©clenchement. Pipi, tension, pesĂ©e, monitoring, examen du col, pose de la perf et longue attente
 je reçois le tant attendu Propess sous forme de tampon seulement Ă  13h ! Et je n’ai commencĂ© Ă  avoir des contractions que vers 21h qui ont durĂ© toute la nuit, je ne me suis pas vraiment reposĂ©e du coup et le lendemain matin, j’ai demandĂ© Ă  ce qu’on regarde mon col, persuadĂ©e qu’il Ă©tait au moins Ă  3.

Juste avant le petit dej que je n’ai pas eu du coup (grosse erreur), je pars en salle de prĂ©travail, verdict mon col est toujours Ă  1, j’en pleure mais je reçois un puissant antalgique qui m’a Ă©normĂ©ment soulagĂ© et permis de dormir un peu. On me pose la pĂ©ridurale vers 16h alors que mon col est Ă  peine 3, quel soulagement. Mon col s’ouvre trĂšs trĂšs lentement, c’est long
 je passe par des moments trĂšs dĂ©sagrĂ©ables (fiĂšvre, vomissements, tremblements) et mon bĂ©bĂ© commence Ă  avoir des anomalies du rythme cardiaque, beaucoup d’allĂ©es et venues du personnel hospitalier pour vĂ©rifier le coeur du bĂ©bĂ© et ça finit en cĂ©sarienne Ă  2h du matin (alors que j’étais tout juste Ă  9) !

Mon copain a pu m’accompagner, heureusement parce que j’étais terrifiĂ©e, j’ai demandĂ© Ă  ce qu’on me mette un casque avec de la musique pendant l’intervention. Mon copain a pris le temps de me prĂ©parer une playlist parfaite. MalgrĂ© sa prĂ©sence et la musique, j’ai trĂšs mal vĂ©cu cette cĂ©sarienne, je n’y Ă©tais absolument pas prĂ©parĂ©e et la position en croix m’a dĂ©concertĂ©e. Ce fut aussi difficile de ne pas pouvoir ĂȘtre prĂšs de mon bĂ©bĂ© pour ses premiĂšres heures de vie mais je savais qu’il Ă©tait avec son papa alors ça m’a rassurĂ©. Basile pesait 3,790 kg pour 53 cm.

Le personnel mĂ©dical passait toutes les 2h en pleine nuit et n’hĂ©sitait pas Ă  allumer la lumiĂšre

Je suis restĂ©e 4 jours 3 nuits Ă  la maternitĂ© dont la premiĂšre nuit toute seule, ce fut trĂšs Ă©prouvant car je peinais Ă  m’assoir et m’occuper de Basile. Aussi le personnel mĂ©dical passait toutes les 2h en pleine nuit et n’hĂ©sitait pas Ă  allumer la lumiĂšre. TrĂšs difficile de se reposer dans ces conditions. Nous avons eu des visites mais seulement la famille restreinte donc pas de dĂ©filĂ©. Nous avons reçu beaucoup de vĂȘtements en cadeau, tant mieux, je n’en avais pas achetĂ© beaucoup. Les cadeaux qu’on a prĂ©fĂ©rĂ©s sont : la Babybox Marmott, les veilleuses, la baleine musicale pour s’endormir en douceur, le Babycook, un sac Ă  dos Ă  langer super pratique.


Le personnel mĂ©dical ne m’a rien expliquĂ© Ă  la maternitĂ© mĂȘme pas comment changer une couche


Les premiers jours, j’avais l’impression de ne rien savoir faire, Ă  part le bain, le personnel mĂ©dical ne m’a rien expliquĂ© Ă  la maternitĂ© mĂȘme pas comment changer une couche (ce que je n’avais jamais fait de ma vie). La nuit, j’avais besoin de vĂ©rifier qu’il allait bien. A la maternitĂ©, il Ă©tait prĂšs de moi dans son lit transparent, c’était rassurant mais de retour Ă  la maison, il Ă©tait dans sa petite chambre, je ne pouvais plus le voir, j’ai trouvĂ© ça difficile comme transition.

je me suis laissĂ©e malgrĂ© tout la possibilitĂ© si jamais je changeais d’avis Ă  la naissance

J’ai toujours su que je ne voudrais pas allaiter, je me suis laissĂ©e malgrĂ© tout la possibilitĂ© si jamais je changeais d’avis Ă  la naissance mais ce n’est pas arrivĂ©. Mon copain m’a entiĂšrement soutenu et le personnel de santĂ© n’a pas du tout poussĂ© pour allaiter.

Le post-partum, la rééducation, et la séparation avec son enfant

j’en suis ressortie apaisĂ©e et pleine d’énergie, ça m’a fait un bien fou

Tout comme pour l’accouchement, je ne me suis pas du tout renseignĂ©e sur le post partum. J’ai eu une journĂ©e trĂšs Ă©prouvante au retour Ă  la maison, beaucoup de pleurs et Ă  fleur de peau, la merveilleuse sage femme recommandĂ©e par l’hĂŽpital qui est passĂ©e me voir ce matin lĂ  m’a conseillĂ©e d’aller voir l’ostĂ©opathe qui travaillait dans son cabinet. Ni une ni deux, j’ai pris rdv pour le lendemain et je suis tombĂ©e sur une personne trĂšs douce et Ă  l’écoute, ce fut comme une mini thĂ©rapie post accouchement, j’en suis ressortie apaisĂ©e et pleine d’énergie, ça m’a fait un bien fou. J’ai ensuite fait la rĂ©Ă©ducation du pĂ©rinĂ©e manuelle avec elle et pour les abdos, j’ai repris seule Ă  la maison en commençant par des abdos hypopressifs.

Je suis ravie d’avoir eu tout ce temps pour profiter de lui.

Je n’ai repris le travail que 9 mois aprĂšs la naissance de Basile Ă  temps partiel et dans un nouvel environnement (j’ai changĂ© d’employeur aprĂšs une rupture conventionnelle). A dĂ©faut d’avoir une place en crĂšche, nous avons trouvĂ© une nounou prĂšs de chez nous avec qui ça s’est super bien passĂ©. Depuis ses 17 mois, il est Ă  la crĂšche 2 jours par semaine en attendant que je retrouve un travail Ă  temps plein. Je suis ravie d’avoir eu tout ce temps pour profiter de lui.

Merci Flow pour ton expérience, tu es précieuse, prend soin de Basile et de toi <3