⭐đŸŒčFETE DES MERES❀⭐ 10% de rĂ©duction avec le code FDM23 (hors abonnement) !
Mamas le Podcast : récits de maternité à la découverte de ses envies

Mamas le Podcast : récits de maternité à la découverte de ses envies

Publié le

Marion est une jeune femme pleine d’énergie positive. AprĂšs une vie professionnelle qui lui apporte Ă©normĂ©ment, et aprĂšs 4 grossesses interrompues, elle dĂ©cide de se consacrer Ă  son petit garçon. C’est lors de sa grossesse qu’elle ouvre la porte sur le monde incroyable de la maternitĂ©. Tant d’envie de transmettre aux autres futures mamans ses connaissances l’amĂšnent Ă  imaginer ce podcast pour maman. Des minutes entiĂšres dĂ©diĂ©es Ă  la maternitĂ© sans injonction juste pour informer, dĂ©couvrir, partager, ou non, la vision des autres mamans. DĂ©couvrez sa trĂšs jolie interview qui vous donnera encore plus envie d’écouter les Ă©pisodes de MaMaS le Podcast.


MaMaS le Podcast : qui est sa crĂ©atrice, Marion ?

Qui se cache derriùre le micro ? Qui es-tu ?

Je m’appelle Marion. J’ai 32 ans, mariĂ©e Ă  AurĂ©lien et maman d’un merveilleux petit garçon de deux ans et demi. Nous vivons actuellement sur Toulon, mais un dĂ©mĂ©nagement est prĂ©vu pour juin prochain. Je suis juriste spĂ©cialisĂ©e en droits de l’Homme. J’ai occupĂ© plusieurs postes de juriste dans la dĂ©fense et la protection des enfants victimes de toutes formes de violences en France et Ă  l’étranger. J’ai Ă©galement Ă©tĂ© officier de protection spĂ©cialisĂ©e dans la traite (nigĂ©riane) des ĂȘtres humains Ă  des fins d’exploitation sexuelle. J’ai, Ă  3 reprises, Ă©tĂ© en RĂ©publique centrafricaine, peu aprĂšs le coup d’État de 2013. Les horreurs que j’ai vu lĂ -bas ont inĂ©vitablement changĂ© la femme que j’étais pour me transformer (avec le temps) avec un dĂ©sir fort de faire connaĂźtre la rĂ©alitĂ© des violences faites aux enfants dans des pays meurtris par le chaos, parce qu’ils sont les oubliĂ©s des conflits et les premiĂšres victimes quand ils ne sont pas utilisĂ©s comme armes de guerre. Je suis aussi animĂ©e par une soif d’apprendre les sagesses des cultures du Monde, je rĂȘve de voyager, de partir avec mon mari et mon fils en immersion totale dans des tribus, des ethnies pour comprendre et apprendre leur mode de vie. Au-delĂ  de cela, je suis une personne extrĂȘmement indĂ©pendante quant Ă  la notion et la vision que j’ai du travail. Je suis une Ă©norme bosseuse et ambitieuse-rĂȘveuse
 d’oĂč la crĂ©ation de MaMaS le PODCAST !


Quand et pourquoi est nĂ©e l’idĂ©e de ton podcast ?

Lorsque j’ai appris ma grossesse (aprĂšs 4 grossesses interrompues naturellement), je ressentais comme une sensation dĂ©sagrĂ©able Ă  l’idĂ©e de reprendre le travail une fois mon enfant arrivĂ© dans ce monde. Ce sentiment s’est dĂ©cuplĂ© lorsqu’il est arrivĂ©. Je devais reprendre mon poste de juriste en prĂ©fecture 6 mois aprĂšs avoir accouché  j’ai repoussĂ© Ă  10 mois avant de dire Ă  ma direction que je ne reviendrai pas et que je mettais par la mĂȘme occasion un terme Ă  ma carriĂšre de juriste. Pendant toute ma grossesse, j’ai lu Ă©normĂ©ment d’ouvrages sur la maternitĂ© Ă  travers le monde et j’ai Ă©tĂ© suivi par Ă©normĂ©ment de praticiens en mĂ©decine parallĂšle, holistique
 J’ai menĂ© Ă  bien mon accouchement en totale adĂ©quation avec mes valeurs : naturellement et sans pĂ©ridurale. J’ai vĂ©cu un accouchement de rĂȘve
 Mais Ă  partir du moment oĂč mon bĂ©bĂ© a Ă©tĂ© mis dans mes bras, j’ai senti la grande faiblesse pour ne pas dire dĂ©tresse de ce que la sociĂ©tĂ© inflige aux jeunes mamans (mĂȘme si je sais que ce n’est pas une gĂ©nĂ©ralitĂ©). J’ai senti un tsunami de nĂ©gligence associĂ© Ă  un ouragan d’ordres dĂ©sintĂ©ressĂ©s du corps mĂ©dical prĂ©sent sans considĂ©ration des besoins spĂ©cifiques de mon enfant et de moi-mĂȘme qui venions d’accoucher en plein confinement et qui avons Ă©tĂ© sĂ©parĂ©s 48h du papa pour cette raison inhumaine. J’ai menĂ© Ă  bien le dĂ©but de mon allaitement seule et heureusement que je m’étais Ă©normĂ©ment documentĂ©e au prĂ©alable sur les us et coutumes des mamans du monde pour soigner naturellement mon bĂ©bĂ©.

Bref, tout ça pour dire que la maternitĂ© a rĂ©veillĂ© un volcan en moi, sans doute en sommeil, qui n’attendait que cette naissance pour se rĂ©veiller et Ă©veiller ma crĂ©ativitĂ© enfouie et ce besoin viscĂ©ral de crĂ©er un espace de parole, sans jugement, pour les mamans du monde. Mon but : ouvrir son regard sur sa maternitĂ© pour l’INCARNER ! chaque MaMa a sa propre culture et chaque MaMa incarne sa maternitĂ©. J’ai toujours rĂȘvĂ© d’ĂȘtre une journaliste, d’ĂȘtre Tiga dans "Ă©chappĂ©es belles" ou  dans la peau de Laury Thilleman dans "Happy et Zen". Au final, l’idĂ©e de cet espace de parole a germĂ© en 2021 et mon premier Ă©pisode est sorti le 01 septembre 2022 aprĂšs plusieurs mois de rĂ©flexion et de remise en questions. 

Pourquoi Ă©couter MaMaS le Podcast ?

Que souhaites-tu y transmettre, quel est son concept, ses valeurs ?

La phrase que j’ai crĂ©Ă© et qui rĂ©sonne Ă  la fin de chaque Ă©pisode est la suivante : MAMA, N’OUBLIE PAS, TA MATERNITÉ T’APPARTIENT. ELLE EST UN UNIVERS AUSSI MERVEILLEUX QUE LE MONDE Ă  EXPLORER.

Tout est dit !

Je vois la maternitĂ© comme une palette de peinture, oĂč chaque MaMa est libre de crĂ©er la Toile qu’elle souhaite avec les couleurs qu’elle a, Ă  sa disposition. Aussi, cette allĂ©gorie est l’essence de mon podcast. Nous sommes conditionnĂ©es dans notre maternitĂ© par la sociĂ©tĂ© et les valeurs, schĂ©mas qui nous ont Ă©tĂ© transmis par les gĂ©nĂ©rations passĂ©es. Si un cadre mĂ©dical paraĂźt indispensable pour mener Ă  bien sa maternitĂ©, je suis convaincue qu’on ne peut appliquer une maternitĂ© normĂ©e Ă  chaque MaMa. Avec mon podcast, je souhaite simplement proposer un Ă©chantillon de palettes de couleurs, de façon de faire et de vivre sa maternitĂ© en interviewant des mamans d’ici et d’ailleurs. L’idĂ©e Ă©tant qu’à la fin de chaque Ă©pisode de MaMaS le podcast, chaque MaMa soit en capacitĂ© de dire si le rĂ©cit qu’elle a entendu a rĂ©veillĂ© en elle un sentiment partagĂ©, une envie de mettre en oeuvre une façon de faire similaire Ă  celle de la mama interviewĂ©e ou au contraire se rassurer sur ses choix en Ă©tant que partiellement d’accord sur le rĂ©cit entendu.

Je suis persuadĂ©e que nous devons libĂ©rer la parole des mamans de toute culpabilitĂ© et ouvrir son regard en voyageant. Parce que voyager est inĂ©vitablement Ă  mon sens une ouverture d’esprit pour incarner au mieux sa maternitĂ©. 

Savoir combien de temps est allaitĂ© un enfant chez les Inuits ? Savoir comment est massĂ© un enfant au Burkina ? Savoir comment dort un bĂ©bĂ© au Vietnam
 tout cela amĂšne Ă  reconsidĂ©rer les prĂ©conçus de notre sociĂ©tĂ© sur le sommeil de nos bĂ©bĂ©s, sur l’allaitement, sur la diversification alimentaire
 entre autres


Comment le podcast a vu le jour concrùtement (process, techniques,
)?

ConcrĂštement, je me suis lancĂ©e ! J’ai un Ă©norme syndrĂŽme de l’imposteur et un beau jour, au cours de l’été 2022, j’ai ressenti comme un message qu’il Ă©tait temps, que j’étais prĂȘte et que je n’avais rien Ă  prouver Ă  personne ; qu’il fallait que je tente ma chance, parce que je sentais que c’était mes tripes qui parlaient.

Aussi, j’ai regardĂ© 100000
 vidĂ©os youtube sur comment enregistrer un podcast, comment le monter
 j’ai Ă©coutĂ© en boucles les conseils de Safia Gourari avec son podcast BUILD YOURSELF et je me suis lancĂ©e
 seule face Ă  mon Ă©cran d’ordinateur et mon micro YETI NANO. J’ai connu Ă©normĂ©ment de galĂšres techniques mais je n’ai jamais cessĂ© d’y croire et le premier Ă©pisode a vu le jour
 et lĂ , j’étais lancĂ©e


Comment trouves-tu les intervenants/mamans à interviewer ?

Toujours Ă  l’intuition sur instagram. Instagram est clairement un rĂ©seau qui fait partie de ma vie depuis que je suis maman et consiste aussi en une sorte de thĂ©rapie. J’y ai fait des rencontres de Femmes, de Mamas incroyables
 qui ont traversĂ© ou transcendĂ© mon chemin. Je suis quelqu’un qui observe Ă©normĂ©ment les dĂ©tails et qui ressent Ă©normĂ©ment les Ă©nergies, je regarde avec un Ɠil avisĂ© les profils de mamans et je leur Ă©cris un petit message. Nous convenons ensuite d’un appel tĂ©lĂ©phonique pour faire connaissance si on ne se connait pas dĂ©jĂ  puis on passe Ă  l’enregistrement.

Etre une mama-entrepreneuse forte et organisée


Travailles-tu en parallĂšle ? Comment t’organises tu entre tes 2 mĂ©tiers, et peut-ĂȘtre avec ton rĂŽle de maman ?

Je conjugue mon rîle de maman et de podcasteuse. Mon fils va à la crùche uniquement 2h30 les lundi, mercredi et vendredi matin. C’est un choix. Je travaille sur ce temps-là, le temps de sieste (s’il l’a fait) et le soir jusque trùs tard


J’ai fait le choix, avec mon mari, d’ĂȘtre pleine et entiĂšre pour notre enfant pendant ces premiĂšres annĂ©es. Je ne regrette rien, je savoure et suis totalement alignĂ©e avec ce rythme soutenu mĂȘme si Ă©puisant par moment ;) .


Penses tu en vivre, souhaites tu en vivre ? As-tu des perspectives d’évolution, des envies particuliĂšres ?

Je travaille énormĂ©ment mais j’ai Ă©normĂ©ment de mal avec la notion d’argent. Je souhaite inĂ©vitablement en vivre mais pour cela j’ai encore Ă©normĂ©ment de travail notamment en matiĂšre de communication. Mais je me sens tellement alignĂ©e avec ce que je fais que je ne pose pas trop la question de l’argent pour le moment, du moins de quand je commencerais Ă  toucher de l’argent avec cette activitĂ©. 

J’ai Ă©normĂ©ment d’envies, de projets d’évolutions que ce soit Ă  la radio, Ă  la tĂ©lĂ©, en camĂ©ra embarquĂ©e


Je ne me mets aucune limite ou barriĂšre. Je vis Ă  fond ce que le prĂ©sent m’offre. Je suis tellement Ă©panouie. Chaque mama interviewĂ©e me donne une force d’avancer et de continuer encore et encore. Je vais lĂ  oĂč le vent me mĂšne



Quels sont les autres podcast que tu apprĂ©cies/recommandes pour les mamans ?

J’écoutais quelques podcasts enceinte mais j’avoue que depuis que j’ai crĂ©Ă© MLP je me dĂ©fends d’en Ă©couter pour ne pas ĂȘtre influencĂ©e. Toutefois, le number ONE c’est banh mi Podcast crĂ©Ă© par Linda NGUON que j’ai eu l’honneur d’interviewer dans l’épisode 02 et sinon j’aime beaucoup la Matrescence, Bliss, Build Yourself.